Liste de vos résultats

Séisme en Équateur : l’AFD apporte un soutien exceptionnel au gouvernement équatorien

23/05/2016

Un séisme de magnitude 7,8 - le plus violent qu’ait connu le pays depuis 1979 - a touché l’Équateur samedi 16 avril, causant plus de 650 morts,  4 600 blessés et 29 000 personnes déplacées selon les dernières estimations disponibles. Au titre de la solidarité envers ce pays durement éprouvé, l’AFD apportera un soutien exceptionnel de 100 millions de dollars.

L’état d’urgence a été décrété dans les six provinces les plus affectées, localisées sur la côte pacifique du pays dans la région de Guayaquil. La ville de Pedernales, comptant plus de 50 000 habitants, a été particulièrement touchée avec 70% à 80% des bâtiments détruits ou sévèrement endommagés. Les coûts de reconstruction sont évalués par le Gouvernement Équatorien à plus de 3 milliards de dollars.

Ce soutien de l'AFD à l'Équateur reposera sur quatre axes : 

  1. l’instruction selon un cycle accéléré d’une ligne de crédit d’urgence à l’Etat d’un montant de 100 millions de dollars pour le financement de travaux de reconstruction
  2. la réaffectation partielle de financements de l’AFD et des fonds non remboursables de l’Union européenne gérées par l’AFD (10M$) afin d’orienter les activités plus spécialement sur les zones touchées
  3. l'affectation exceptionnelle post-crise Équateur d’un financement à destination d’ONG françaises intervenant en Équateur en lien étroit avec une ONG locale
  4. une opération de coopération technique dédiée et portée par une collectivité locale française

Le Directeur de l’agence de Bogota, compétente sur l’Équateur, s’est rendu à Quito jeudi 28 avril et vendredi 29 avril. Il a rencontré à cette occasion les autorités Equatoriennes et l’ambassadeur de France et conformément aux instructions reçues  de la Direction Générale, a pu présenter et préciser ces différentes mesures et convenir avec ses interlocuteurs des suites à leur donner dans les semaines à venir.

Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, région sismiquement la plus active de la planète, l’Équateur est un pays particulièrement exposé aux catastrophes naturelles et notamment aux tremblements de terre. Au cours des dernières années, le Gouvernement équatorien a mis en place, avec l’appui d’organisations internationales spécialisées, des mécanismes de réponse rapides à de tels phénomènes.

Pour mémoire, l’AFD a été autorisée par décision du co-secrétariat du Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement (CICID) de juillet 2014 à intervenir en Équateur avec un mandat de « croissance verte et solidaire », pour le financement de projets, programmes ou politiques publiques ayant un impact positif sur les trois dimensions du développement durable (croissance économique, protection de l’environnement et inclusion sociale).

Modernisation des équipements de santé du Centre Hospitalier de Polynésie française

21/02/2016

L’AFD accompagne le Centre Hospitalier de Polynésie française (CHPF) dans le financement de ses équipements pendant trois ans. Le Président de la République François Hollande a assisté à la signature de la convention.

Répondre à un besoin urgent d’investissement dans les équipements de l’hôpital

Les équipements du CHPF, dont une partie a été récupérée de l’ancien hôpital, connaissent aujourd’hui un taux de vétusté élevé. Le parc de matériel (médical, mobilier, véhicules…) est en moyenne amorti à 81 %. En effet, à partir de 2012, les difficultés budgétaires et de trésorerie du centre hospitalier l’ont contraint à geler sa politique d’investissement, hors équipements critiques et investissements stratégiques générateurs d’économies.
 
Cette situation étant susceptible d’entraîner des difficultés d’exploitation, du fait des pannes liées à des équipements vieillissants, le CHPF a programmé l’an dernier un plan triennal d’investissements de 3,65 milliards de francs pacifiques, dont près de la moitié est financé par l’emprunt AFD.
 
Un partenariat conclu en présence du Président de la République
 
 
© Présidence de la Polynésie
 
Lundi 22 février, en présence du Président de la République François Hollande, la Directrice Générale de l'AFD, Anne Paugam, le Président du Conseil d’administration du CHPF, Dr Patrick Howell, et le Directeur du CHPF, James Cowan, ont officialisé ce partenariat par la signature d’une convention de financement. Accordé à un taux avantageux grâce à une bonification de l’Etat, ce prêt de 1,7 milliard de francs pacifiques (14,25 millions d’euros) permettra de financer les équipements de l’hôpital pendant trois ans.
 
Investir pour maintenir la qualité des soins en Polynésie française
 
Les investissements décidés par le CHPF permettront le maintien de la qualité de l’offre publique de santé à Tahiti, et plus largement en Polynésie française du fait de sa vocation d’hôpital de dernier recours pour tout le territoire. Accessoirement, les commandes passées par l’établissement et leur maintenance, stimuleront l’activité économique du territoire. En outre, l’amélioration de l’hôtellerie (mobilier de chambre, notamment) permettra de recevoir les patients dans de meilleures conditions.

Tanzanie : de l'eau potable pour les villes du Lac Victoria

14/06/2015

Depuis 2007, le gouvernement Tanzanien mobilise des ressources importantes pour améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Découvrez comment l’AFD contribue à cet effort.

 

 

Présentation du rapport annuel 2013 sur les Perspectives Économiques Régionales pour l'Afrique

13/05/2013

L'AFD invite le Fonds Monétaire International (FMI) à présenter le 13 mai son rapport annuel sur les perspectives économiques régionales pour l'Afrique. Cette année, la présentation met l'accent sur les défis du développement des subventions dans le secteur de l'énergie.

Très répandues en Afrique, les subventions ont pour but de protéger les consommateurs en maintenant les prix bas. Mais elles coûtent cher à l’État — et donc aux contribuables — et elles peuvent compliquer les efforts que déploient les pouvoirs publics pour réduire les déficits budgétaires et aider directement les pauvres.

Elles entrent aussi en concurrence avec d’autres dépenses publiques prioritaires, notamment celles qui sont allouées à la construction de routes, à l’éducation et à la santé.

► Retrouvez l'invitation ici

The Rise of Asian Emerging Providers: New Approaches to Development Cooperation in Asia? Proceedings of AFD – TAF seminar, November 2013

14/10/2014

Version française prochainement disponible

Le 15 novembre 2013, l'AFD et l'Asia Foundation ont organisé un séminaire, à Paris, pour échanger sur les approches asiatiques de la coopération au développement. Cet évènement a regroupé des experts et praticiens des politiques asiatiques et européennes qui, ensemble, ont échangé sur la manière dont les stratégies asiatiques modifiaient le paysage de l'aide. Les présentations et discussions ont porté essentiellement sur les cas de la Chine, de l'Inde, de la Thaïlande, de la Corée du Sud et de la Malaisie.
 

 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus