Recherche par tag

Liste de vos résultats

Question de développement n° 02 | Une entreprise dans un DOM, est-ce que cela change la donne ?

23/10/2013

Synthèse du Focales 15

Les spécificités du contexte ultramarin et notamment les handicaps liés à l’ultra-périphéricité sont à l’origine des différentes mesures prises en faveur du secteur privé local. L'étude ici synthétisée propose une nouvelle lecture de ces spécificités, centrée sur les DOM et sur la comparaison avec la métropole.

Approche comparée des évolutions économiques des Outre-mer français sur la période 1998-2010. Document de travail n° 13 1

13/03/2013

L’Outre-mer français, mise à part la Polynésie française, a connu au cours de la décennie qui a précédé la crise de 2008 une croissance économique remarquable portée par le secteur marchand. Malgré ce dynamisme, des retards en matière d’équipement, d’aménagement et de certains services publics, par rapport aux régions de métropole, subsistent. En Guyane et en Polynésie française, les gains de croissance sont plus faibles que l’accroissement de la population, d’où un PIB par habitant qui stagne. La crise économique récente, qui a touché fortement la plupart des territoires ultramarins, montre que cette croissance est fragile.
De Claude Parain (INSEE, La Réunion) et Sébastien Merceron (ISPF, Polynésie française). Contacts AFD : Virginie Olive et Françoise Rivière

La présente étude est une analyse comparative des données macroéconomiques disponibles pour les départements et collectivités d’Outre-mer sur la période 1998-2010. Les résultats ont été présentés le 25 novembre 2011, lors de la troisième conférence économique AFD-CEROM sur le thème : « Créer de la valeur ajoutée et de l’emploi en Outre-mer ».

Document de travail n° 129 | Quel niveau de développement des départements et collectivités d’outre-mer ? Une approche par l’indice de développement humain

27/11/2012

Olivier Sudrie, cabinet DME
Contact AFD: Vincent JOGUET

Le PNUD calcule chaque année la valeur de l’IDH pour quelque 200 nations. Mais, compte tenu de leur statut institutionnel, les territoires ultramarins français ne figurent pas dans ce classement. L’étude ici proposée a donc pour objectifs (i) de calculer l’IDH selon la dernière méthodologie du PNUD pour chaque territoire sur la période 1990-2010 (dans la mesure des statistiques disponibles) et (ii) d’évaluer et expliquer les écarts de développement entre les géographies ultramarines, entre celles-ci et la métropole ou encore avec les pays limitrophes ainsi qu’avec les autres régions ultrapériphériques européennes.

Les territoires ultramarins français concernés par cette étude sont : (i) pour les DOM : la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion et Mayotte ; (ii) pour les COM : la Polynésie française, Saint-Pierre-et- Miquelon, Wallis-et-Futuna, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ; (iii) la Nouvelle-Calédonie.
 

Paroles d'acteurs n°11 | Les Outre-mer – Plurielles, naturelles, entreprenantes

24/11/2011

Le onzième numéro de Paroles d’acteurs donne la parole à celles et ceux qui, par leurs engagements professionnels, politiques, associatifs et citoyens, accompagnent les Outre-mer dans leur développement économique et social.

Les acteurs qui s’expriment dans cet ouvrage évoquent leurs contributions à l’amélioration des conditions de vie, à la mise en place d’un développement durable et à l’intégration régionale. Leurs témoignages donnent un aperçu de la diversité des problématiques qui s’expriment dans nos Outre-mer et des réponses que l’AFD et ses partenaires peuvent apporter.

Document de travail n° 105 | Migrations et soins en Guyane

23/03/2011

Anne Jolivet, Emmanuelle Cadot, Estelle Carde, Sophie Florence, Sophie Lesieur, Jacques Lebas, Pierre Chauvin (Inserm-Université Pierre et Marie Curie) - Contact Christophe Paquet, département Technique opérationnel (DTO)

la problématique du lien éventuel entre les migrations et la demande de soins s’articule autour de deux thèmes, selon que l’on considère les migrations durables ou les mouvements ponctuels : la migration de longue durée pour des raisons sanitaires, en raison de systèmes de soins défaillants dans les pays proches ; les migrations pour soins à Saint-Laurent du Maroni et, plus largement, le long du Maroni, plus « pendulaires ».

À partir de ces constats, les objectifs principaux de l’étude sont les suivants :
  • estimer le poids des déterminants sanitaires dans l’ensemble des déterminants de la migration de longue durée par rapport aux autres motifs (notamment économiques et familiaux) ;
  • estimer et décrire la part des migrations pendulaires à Saint-Laurent du Maroni parmi la population ayant recours au Centre hospitalier de l’Ouest guyanais, notamment aux services de la maternité et des urgences ;
  • analyser l’état de santé et le recours aux soins des populations en fonction de leur statut migratoire
Afin de répondre à ces objectifs, l’étude s’est basée sur deux principaux axes de recherche : d’une part, le recueil et l’analyse des données existantes, en plus d’une enquête en population générale dans les deux principales villes de la Guyane (Cayenne et Saint-Laurent du Maroni) ; d’autre part, la réalisation d’enquêtes spécifiques autour de la problématique des migrations pour soins à Saint-Laurent du Maroni, en mettant l’accent sur les accouchements.

A Savoir n°4 | Les enjeux du développement en Amérique latine - Dynamiques socioéconomiques et politiques publiques

17/03/2011

L’Amérique latine a enregistré des progrès considérables au cours des dernières années. Sur le plan politique, après les épisodes de dictature militaire des années 1970 et 1980, la transition démocratique s’est faite dans pratiquement tous les pays.

Ce continent, très riche en ressources naturelles renouvelables et non renouvelables, a connu une croissance vigoureuse pendant les années 2000. De nombreux pays de la région ont en outre tenté de conjuguer le dynamisme économique avec une plus grande équité à travers de nouvelles politiques sociales. Les pays d’Amérique latine n’ont pas échappé aux effets de la crise économique globale, mais ils y font face avec plus de succès que lors de crises précédentes, grâce à l’amélioration de la gestion macroéconomique et à la réduction de la vulnérabilité financière.

Cependant, des défis importants demeurent pour la région. Dans un environnement international instable, elle devra surmonter des obstacles tels que la faible productivité, le niveau relativement bas de l’épargne et de l’investissement domestiques, les fortes inégalités spatiales et sociales ou l’insuffisance des efforts sur le plan de la recherche et de l’innovation, pour s’installer dans un sentier de croissance et développement soutenable.

Le présent ouvrage dresse un état de lieu des dynamiques économiques et sociales à l’oeuvre dans le continent latino-américain et des conséquences qui en résultent pour les politiques publiques des pays de la région. Pour ce faire, il présente notamment les grandes tendances sur les plans économique, démographique, social et environnemental, ainsi que les traits marquants des systèmes politiques. L’analyse menée apporte une contribution à la compréhension des grands enjeux économiques et sociopolitiques de l’Amérique latine en cherchant à appréhender tant les éléments communs à l’ensemble de la région que la diversité des dynamiques et trajectoires nationales, régionales voire locales.

 
 
1 
2 
 
 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus