Recherche par tag

Liste de vos résultats

La commune de Manihi verdit son énergie

16/11/2016

La commune de l’archipel des Tuamotu s’est lancée dans l’acquisition d’une centrale hybride qui combinera énergie solaire et énergie thermique. Une initiative verte pour augmenter son potentiel électrique et réduire sa dépendance à l’importation de carburant !

Le soleil, un atout dans les Tuamotu

La solution photovoltaïque a déjà convaincu plusieurs communes des Tuamotu, archipel dont les atolls ont en commun un fort taux d’ensoleillement tout au long de l’année.
Aujourd’hui, la plupart des centrales fonctionnent à l’énergie fossile et dépendent du fuel, avec d’importants coûts financiers et environnementaux.
 
Une centrale pour électrifier l'aéroport
La nouvelle centrale hybride de Manihi, dont la construction débutera en janvier 2017, permettra à la commune d’économiser plusieurs millions de francs CFP de carburant par an.
La centrale combinera énergie solaire et énergie thermique et devrait générer une puissance suffisante pour électrifier l’ensemble de l'aéroport Motu et ainsi contribuer à l’activité touristique de l’île.
Pour cela, la commune a bénéficié d'une subvention du Fonds exceptionnel d'investissement (FEI) à hauteur de 80 % du montant des travaux.
L'AFD soutient ce projet environnemental et finance la quote-part restante grâce à un prêt signé le 14 novembre 2016 par tavana Mireille Haoatai et le directeur de l'agence de Papeete.
Le crédit porte sur un montant de 60 millions de francs CFP pour une durée de 15 ans.

Document de travail n°145 | Vulnérabilités comparées des économies ultramarines

05/05/2015

Jusqu’à une période récente, il existait peu d’indicateurs multidimensionnels permettant de caractériser les économies des départements et collectivités de l’Outremer français et de les comparer avec d’autres territoires, qu’il s’agisse de régions françaises ou d’autres petites économies insulaires. Cette étude se propose de mieux appréhender leur réalité multidimensionnelle à travers le calcul de deux indicateurs composites pour les départements et collectivités d’Outre-mer (DCOM) et les autres économies insulaires : l’indicateur de vulnérabilité économique (IVE) et l’indicateur de vulnérabilité physique au changement climatique (IVPCC).
Une analyse des composantes désagrégées permet de mettre en évidence les fragilités de chaque territoire – des spécificités que les politiques d’adaptation au changement climatique doivent notamment prendre en considération.
 

Une centrale hydroélectrique pour la commune de Nuku Hiva (Marquises)

14/05/2013

La commune de Nuku Hiva et l’AFD ont signé, le mardi 14 mai, la convention d’ouverture de crédit d’un montant total de 22 MFCFP (184 360 €), dédié au financement du projet de construction d’une centrale hydroélectrique.

Devant le prix de l'énergie thermique, la commune de Nuku Hiva, avec l’appui d'Electricité de Tahiti (EDT), souhaite la réalisation d’une centrale hydroélectrique dans la vallée de Aakapa. Le site est propice à l'installation de la centrale car il existe d'ores et déjà un captage d’eau potable, et le relief s'y prête également avec la présence d'une source et d'une chute d'eau.

Un système peu invasif et polluant

Une turbine produira l'énergie grâce à une conduite construite en parallèle du système d'eau potable déjà installée. L'eau dérivée sera réinjectée dans le circuit normal sans avoir besoin de passer par une station d'épuration.

En parallèle, afin de renforcer la cohérence globale de l’investissement et de ses impacts, seront assurés :

-         un contrôle de la propagation d’espèces invasives,

-         la revégétalisation appropriée des zones de chantier,

-         la gestion paysagère du projet (avec notamment l’adoption d’un habillage en bois de la centrale).

Ce programme d’investissement, est financé par la commune et pa. Le plan de financement se décompose comme suit :

- Polynésie (DDC)       :           22 MF CFP

- Commune                 :           22 MF CFP   (dont emprunt AFD : 22 MFcfp)

Le prêt de l’AFD est bonifié, c’est-à-dire qu’il bénéficie d’une réduction du taux d’intérêt grâce à une subvention de l’Etat pour le financement des collectivités locales dans l’outre-mer. Ces conditions financières avantageuses permettront à la commune de réduire dans le temps le coût du programme d’investissement sur ses différents budgets.

 

Objectifs du financement

 Le financement de l’AFD permettra à la commune de Nuku Hiva de concourir à l’amélioration du bien-être de sa population par l’amélioration du service public rendu, particulièrement en réduisant la dépendance de la commune de Nuku Hiva aux énergies fossiles.

 Le contenu du projet

 Le coût estimatif du projet d’aménagement hydroélectrique de Aakapa est de 44 MF CFP TTC : 

 

Montant

Turbine, ensemble hydromécanique et électrique

10 000 000

Conduite

14 000 000

Réservoir

  2 500 000

Bâtiment et aménagements

5 500 000

Raccordement au réseau de distribution

2 000 000

Mesures d’accompagnement environnementales

2 000 000

Etudes, divers et imprévus (10%)

4 000 000

TOTAL HT

40 000000

 

Document de travail n° 133 | Les politiques d’efficacité énergétique en Chine, Inde, Indonésie, Thaïlande et Vietnam

04/04/2013

Loïc Chappoz et Bernard Laponche, Global Chance
Contact AFD : Nils Devernois (devernoisn@afd.fr)

La plupart des rapports traitant des politiques d’efficacité énergétique se concentrent sur les mesures mises en place par les pays de l’OCDE; ceci pourrait laisser penser que seuls les pays « riches » font des efforts en la matière.  Bien au contraire : les pays émergents, tout comme les pays en développement les plus pauvres, ont compris que l’efficacité énergétique est un prérequis à leur développement économique et à un développement respectueux de l’environnement. Parmi ces pays, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, la Thaïlande et le Vietnam ont développé - parfois depuis plusieurs décennies - des politiques particulièrement intéressantes. L'AFD y est particulièrement active.
 

Ce rapport décrit la demande actuelle en énergie finale dans ces pays ainsi que ses tendances récentes. Il détaille aussi les politiques et mesures qui y sont mises en place en matière d’efficacité énergétique au niveau de la demande finale.

Appui aux projets environnementaux des communes marquisiennes

11/12/2012

À travers la signature de deux conventions de crédit le 5 décembre dernier, en présence du Haut-commissaire de la République en Polynésie française, l’agence de Papeete renforce son appui technique et financier en faveur des projets environnementaux des communes marquisiennes de Tahuata et de Fatu Hiva. Des projets d'adduction d’eau et de production hydroélectrique, plus performants, économes et écologiques sont respectivement engagés dans les deux communes.

 

Un projet d'optimisation du service d'eau potable à Tahuata

L'AFD participe, aux côtés de l’État et de la Polynésie française à la mise en œuvre d’un service public d’eau potable dans la vallée de Hapatoni, à Tahuata, commune de 703 habitants. Ce projet permettra d’optimiser la performance des installations, d’améliorer la qualité de l’eau servie et de mettre en place à terme une facturation du service au coût réel.
 

vallée de Hapatoni 

 

Une nouvelle centrale à Fatu Hiva pour une électricité moins chère et plus écologique

Parallèlement, l’AFD accompagne le développement durable de la commune de Fatu Hiva (611 habitants) et la diminution de sa facture énergétique à travers le financement d’une nouvelle centrale hydroélectrique dans la vallée de Hanavave. Ce projet revêt un caractère particulier pour l’AFD car la Caisse Française de Développement avait financé, il y a près de 30 ans, un équipement utilisant le même procédé technique dans la deuxième vallée habitée de l’île (Omoa).

Ainsi, la combinaison des deux centrales hydroélectriques permettra à la commune d’utiliser ses ressources naturelles et son profil géologique pour étendre un mode de production d’électricité moins coûteux et plus écologique (près de 90% de production d’énergie d’origine renouvelable). Avec l’appui de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), un schéma de raccordement des deux centrales sera réalisé dans les prochains mois, renforçant la sécurité d’approvisionnement de la commune.
 

 

Accès à l’électricité en Afrique subsaharienne : retours d’expérience et approches innovantes

14/05/2012

 Anjali Shanker (IED) avec les contributions de Patrick Clément (Axenne), Daniel Tapin et Martin Buchsenschutz (Nodalis Conseil)
Contact : Valérie Reboud, département Technique opérationnel, division Environnement et Equipement

Cette étude a été réalisée dans l’objectif de développer de nouvelles approches et une capitalisation méthodologique sur la thématique de l’accès pour tous aux services électriques en Afrique subsaharienne.
 

La  première  partie  est  consacrée  à  une analyse  des  enjeux : le faible  niveau  de  taux  d’accès  dans cette région doit être mis en perspective avec la nécessité de concevoir l’équipement et l’aménagement des territoires  en  tenant  compte  des  dynamiques  de développements  économique  et  social,  ainsi  que  des impacts  des  programmes  et  des  réformes  sectorielles entrepris dans le passé.

La  deuxième  partie  se  focalise  sur  des  propositions opérationnelles  basées  sur  une  revue  des  différentes options techniques de production – notamment en matière d’énergies  renouvelables  –  dont  les  récentes  évolutions présentent,  certes,  un  fort  potentiel  mais  également  des difficultés. 

L’enjeu  essentiel  que  représente  la  distribution est également abordé dans ses multiples dimensions. La  troisième  section  porte  sur  les  enjeux financiers  :  mobiliser  des  financements  nationaux,  reflet d’un engagement politique fort, est une nécessité ; faire le meilleur  usage  possible  des  rares  dons  disponibles,  un enjeu majeur. L’analyse fine de la perception des risques de projet et de la qualité des porteurs permet d’apporter un éclairage  sur  des  orientations  possibles  d’une  ingénierie financière à fort impact.

 
 

 
 
1 
2 
 
 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus