L'évaluation : outil de redevabilité, d'apprentissage et d'amélioration

L’évaluation à l’AFD sert d’abord à améliorer les politiques, programmes et projets d’aide futurs grâce aux enseignements tirés de l’expérience. Elle contribue ensuite l'état des connaissances sur le développement, pour alimenter le débat public. Elle participe en outre à l’obligation de rendre des comptes.

En savoir plus sur la politique d'évaluation de l'AFD

 

© Photos E. Thauvin

Actualités

Les évaluations d’impact dans le domaine du développement - Etat des lieux et nouveaux enjeux

18/06/2014

Les évaluations d’impact, qui se sont multipliées dans le domaine du développement depuis le début des années 2000, ont suscité un intérêt renouvelé pour la recherche en économie du développement, et amélioré les standards de qualité de l’évaluation des projets des bailleurs. Elles ont apporté des connaissances qui ont parfois eu un retentissement considérable et se sont traduites par des décisions politiques fortes. Cette «nouvelle» méthode, venue bouleverser les pratiques des partenaires du développement, a également été sujet de controverses, générant d’intenses débats à la fois dans les milieux académiques et des bailleurs, en termes de méthodes et d’utilisation.

Ce document propose de faire un état des lieux de ces débats, notamment des points de consensus atteints au niveau international, et de donner des pistes d’utilisation raisonnée de cet outil. Il aborde également des questions moins débattues et appelle à leur meilleure prise en compte dans la définition des stratégies des bailleurs.
Juin 2014 | Stéphanie Pamies-Sumner



Redéfinir les interventions de l’AFD dans les territoires palestiniens

19/03/2014

Riche en ressources naturelles, la zone C en Cisjordanie est une région à fort potentiel de développement économique. C’est également la seule portion de Cisjordanie sur laquelle l’Autorité palestinienne n’a ni contrôle administratif, ni mandat pour suivre les questions de sécurité qui restent de la responsabilité israélienne.

Les conditions de vie difficiles y menacent la préservation des richesses, du mode de vie, et surtout la présence des communautés palestiniennes. Ces dernières années, l’Autorité palestinienne et les acteurs internationaux ont accordé une attention croissante à la zone C, jugée essentielle pour assurer la contigüité et la pérennité d’une solution à deux Etats. 

Dans ce contexte, un travail de capitalisation a été lancé fin 2012 par le département Méditerranée et Moyen Orient et la division de l’évaluation de l’AFD pour affiner la stratégie d’intervention de l’AFD en zone C. Deux questions clés sont traitées dans ce rapport : quels sont les besoins prioritaires en zone C ? Quelles approches et modalités d’intervention l’AFD gagnerait elle à y déployer pour y répondre ?
 



Conférences & Séminaires n° 9 | L’évaluation en évolution - Pratiques et enjeux de l’évaluation dans le contexte de l’efficacité du développement

05/02/2014

Janvier 2014 | Coordination: Emilie ABERLEN (AFD) et Charlotte BOISTEAU (F3E).

Ce volume présente les actes du premier séminaire sur l’évaluation organisé conjointement par l’AFD et le F3E, le 15 octobre 2012. Cette rencontre visait à dresser un état des lieux des pratiques et des enjeux de l’évaluation dans le contexte en évolution de l’efficacité du développement.
Dans ce cadre renouvelé, le rôle de l’évaluation en tant que vecteur d’efficacité s’impose autant qu’il interpelle : qu’entendons-nous aujourd’hui par évaluation? Quels objectifs viser en priorités ? Quelles innovations au service des démarches d’évaluation ?

Quinze praticiens de l'évaluation (bailleurs, ONG, bénéficiaires et collectivités territoriales) donnent leurs avis, partagent leurs expériences et mutualisent leurs compétences. La présente publication restitue leurs contributions, et sa synthèse revient sur les temps forts de la journée, y compris les débats.
 
Après le succès de ce premier séminaire, l'AFD et le F3E organiseront une seconde rencontre en octobre prochain autour de l'évaluation du changement social.



Ex Post n° 53 | Evaluation des lignes de crédit de l'Agence Française de Développement octroyées à la Banque ouest-africaine de développement (2000-2010)

30/01/2014

Janvier 2014 | Jean-Paul SEILLER, Dominique LECHEVIN, Alain GRANEL, Fabrice ALCANDRE, consultants, C2G
Coordination: Paul-Jean REMY et Bertrand SAVOYE, Division Evaluation et Capitalisation, AFD

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) est un établissement régional bien établi, dont la réputation est positive, aussi bien auprès de ses Etats membres qu’auprès de ses partenaires financiers ou de ses emprunteurs. L'AFD l’a accompagnée de façon régulière et significative tout au long de son histoire. C’est dans ce contexte que l’Agence a commandé une mission d’évaluation, à la fois sur le fonctionnement pratique de sa coopération à travers les lignes de crédits octroyées et sur les formes qu’elle pourrait prendre à l’avenir, pour accompagner la Banque dans son développement.
 

Les auteurs du rapport formulent des recommandations à destination de l'AFD et des ONG rencontrées.



Analyse des déterminants de la demande de services financiers dans le Maroc rural

28/07/2011

Cette étude s’inscrit en complémentarité des travaux de l’équipe Innovations for Poverty Action (IPA) / The Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab (J-PAL).

Profitant du début de déploiement des activités d’Al Amana en milieu rural, l’objectif de l’étude IPA/J-PAL, initiée en 2006, était de mesurer quantitativement les impacts économiques du microcrédit en milieu rural enclavé.



En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus