Contact Presse

Événements

Inégalités dans les Outre-mer : comment y remédier ?

23/06/2014

L'AFD organise le 25 juin une conférence sur les inégalités dans l'Outre-mer.

Les départements et collectivités d’Outre-mer ont connu au cours des deux dernières décennies des taux de croissance de leur PIB réel parmi les plus élevés des régions françaises, participant à un phénomène progressif de rattrapage économique et social par rapport à l’Hexagone.

 

Toutefois, cette dynamique de réduction des écarts de niveau de vie avec l’Hexagone a masqué un autre phénomène : le poids des inégalités de revenus. Ainsi, La Réunion et la Martinique arrivent en première et en troisième positions des départements français les plus inégalitaires. Ce constat vaut également pour les autres DOM et pour les collectivités du Pacifique. En Polynésie française par exemple, les 20 % des ménages les plus riches captent la moitié du revenu total des ménages tandis que le quintile le plus pauvre en reçoit à peine 6 %.

@ Didier Gentilhomme

Depuis une dizaine d’année, la croissance de ces territoires a ralenti, le chômage s’est aggravé et la crise s’est installée. Dans ce contexte, la coexistence de forte richesse et de très grande pauvreté est devenue une source d’instabilités sociales qui se sont concrétisées à plusieurs reprises dans les DOM et dans les COM.

  • Quelle est la réalité des inégalités sur l’ensemble des territoires ultramarins ?
  • Comment les expliquer ?
  • Quels impacts engendre-t-elle sur l’activité économique ?
  • Comment les réduire ?

Lors de cette rencontre, les acteurs ancrés dans les territoires ultramarins et/ou intéressés à la compréhension des dynamiques économiques et sociales à l’œuvre  – ministères, élus, société civile, experts,… – échangeront sur les spécificités des inégalités dans les Outre-mer et partageront leurs analyses et leurs recommandations pour corriger les mécanismes producteurs d’inégalités.

 

La conférence a lieu le 25 juin de 8h45 à 13h l'AFD, au Mistral, 3 place Louis Armand, 75012 PARIS

Cliquez ici pour vous inscrire



Le financement des services publics en Amérique latine

23/07/2014

L'AFD a organisé un colloque, le 1er juillet, en partenariat avec les ministères économiques et financiers , en marge du 6e Forum Economique International sur l’Amérique latine et les Caraïbes.

Associant des représentants français et latino-américains, ce colloque était une occasion privilégiée d’échange et de partage d’expériences entre les différents acteurs publics et privés, nationaux et internationaux, mobilisés sur le financement, la conception et la mise en œuvre de ces services publics.

Les bonnes performances des économies latino-américaines de cette dernière décennie ont permis une réduction significative de la pauvreté et d’importants progrès sociaux sur le continent.

 

ville
Photo @ Eric Jourcin - AFD

L’émergence de populations dotées de revenus croissants se traduit par des demandes d’accès à des services publics de meilleure qualité (transports urbains, eau potable, électricité…).

Répondre à ces attentes, constitue pour les gouvernements latino-américains à la fois un grand défi et une véritable opportunité pour mieux préparer et dessiner leur avenir.

Répartis en deux séquences thématiques successives, les intervenants aborderont les enjeux de tarification des services publics en lien avec les modalités de prise en charge de leurs coûts d’exploitation, avant d’échanger sur les partenariats et les schémas de financement qu’ils sont, selon les cas et les secteurs, chargés d’élaborer.

Ce colloque sera animée par Rolando Avendano, économiste au Bureau des Amériques de l’ OCDE , et  Alexandre Meira De Rosa, Manager Infrastructure et Environnement, Banque Interaméricaine de Développement (BID).

 

Accédez aux présentations

► Financement du transport urbain

► Expériences de Suez Environnement en Amérique Latine

► Modelo tarifario de agua potable en México ventajas y debilidades

► Qui doit payer ? Déclinaison des principes généraux aux services d’eau potable et d’assainissement

► Financing Infrastructure Projects

►  Quels partenariats pour quels montages financiers ?

 

► Téléchargez le programme



Présentation du rapport annuel 2013 sur les Perspectives Économiques Régionales pour l'Afrique

13/05/2013

L'AFD invite le Fonds Monétaire International (FMI) à présenter le 13 mai son rapport annuel sur les perspectives économiques régionales pour l'Afrique. Cette année, la présentation met l'accent sur les défis du développement des subventions dans le secteur de l'énergie.

Très répandues en Afrique, les subventions ont pour but de protéger les consommateurs en maintenant les prix bas. Mais elles coûtent cher à l’État — et donc aux contribuables — et elles peuvent compliquer les efforts que déploient les pouvoirs publics pour réduire les déficits budgétaires et aider directement les pauvres.

Elles entrent aussi en concurrence avec d’autres dépenses publiques prioritaires, notamment celles qui sont allouées à la construction de routes, à l’éducation et à la santé.

► Retrouvez l'invitation ici



Conférence internationale : “Ecosystèmes, économie et société : comment la restauration à grande échelle peut stimuler le développement durable ?"

29/04/2014

  L'Institut Veolia Environnement organise la 7ème édition de son programme de Conférences de prospective environnementale sur le thème de la restauration des écosystèmes le 29 et 30 mai 2014 à l'Académie des Sciences, à Washington DC. L’objectif poursuivi est d'analyser le potentiel de restauration des écosystèmes à grande échelle pour générer de nouveaux moyens de subsistance, créer des emplois, assurer un développement socio-économique, en plus de la remise en état des fonctionnalités des écosystèmes, de la continuité écologique et de la biodiversité. Anne Paugam, directrice générale de l'AFD, y interviendra.

► Cliquer ici pour vous inscrire à la conférence

Organisée en partenariat avec l’AFD,  l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature et le Water Science and Technology Board du Conseil de la Recherche américain, la conférence sera principalement structurée autour :

  • d'un volet technique : l'analyse des projets de restauration et des pratiques existantes (Everglades, le Tchad, le Ghana, le Rwanda, la Chine, le fleuve Colorado...), favoriser un dialogue productif et en tirer des enseignements sur les conditions de fonctionnement, la pertinence et la transférabilité dans différents contextes;

 

  • d'un segment « décideurs » : pour discuter des orientations politiques et des régimes institutionnels nécessaires à la traduction de ces idées et de ces engagements en actions

Les intervenants :

Président de la Conférence : Harvey Fineberg , président de l'Institut de médecine de l'Académie nationale

  • Son Altesse le Prince Albert II de Monaco (message vidéo)
  • Monique Barbut , Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD)
  • Braulio Dias représenté par David Cooper , Convention sur la diversité biologique (CDB)
  • Antoine Frérot, Veolia Environnement
  • Conseil Georges Hornberger, National Research Council, Water Science and Technology Board (WSTB)
  • Julia Marton-Lefèvre, Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)
  • Pedro Moura Costa, BVRio
  • Rajendra K. Pachauri, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), Prix Nobel de la Paix en 2007 , Institut de l'énergie et des ressources (TERI)
  • Anne Paugam, Directrice générale de l'AFD
  • Lynn Scarlett, The Nature Conservancy
  • Amartya Sen, économiste , professeur d'économie et de philosophie à l'Université de Harvard, Prix Nobel d'économie
  • Andrew Steer, World Resources Institute (WRI)
  • Mary Wagner, Service des forêts, ministère de l'Agriculture des États-Unis
  • Zakri Abdul Hamid, Plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)

► Cliquer ici pour vous inscrire à la conférence



Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus