Contact Presse

Communiqués

Séisme en Équateur : l’AFD apporte un soutien exceptionnel au gouvernement équatorien

23/05/2016

Un séisme de magnitude 7,8 - le plus violent qu’ait connu le pays depuis 1979 - a touché l’Équateur samedi 16 avril, causant plus de 650 morts,  4 600 blessés et 29 000 personnes déplacées selon les dernières estimations disponibles. Au titre de la solidarité envers ce pays durement éprouvé, l’AFD apportera un soutien exceptionnel de 100 millions de dollars.

L’état d’urgence a été décrété dans les six provinces les plus affectées, localisées sur la côte pacifique du pays dans la région de Guayaquil. La ville de Pedernales, comptant plus de 50 000 habitants, a été particulièrement touchée avec 70% à 80% des bâtiments détruits ou sévèrement endommagés. Les coûts de reconstruction sont évalués par le Gouvernement Équatorien à plus de 3 milliards de dollars.

Ce soutien de l'AFD à l'Équateur reposera sur quatre axes : 

  1. l’instruction selon un cycle accéléré d’une ligne de crédit d’urgence à l’Etat d’un montant de 100 millions de dollars pour le financement de travaux de reconstruction
  2. la réaffectation partielle de financements de l’AFD et des fonds non remboursables de l’Union européenne gérées par l’AFD (10M$) afin d’orienter les activités plus spécialement sur les zones touchées
  3. l'affectation exceptionnelle post-crise Équateur d’un financement à destination d’ONG françaises intervenant en Équateur en lien étroit avec une ONG locale
  4. une opération de coopération technique dédiée et portée par une collectivité locale française

Le Directeur de l’agence de Bogota, compétente sur l’Équateur, s’est rendu à Quito jeudi 28 avril et vendredi 29 avril. Il a rencontré à cette occasion les autorités Equatoriennes et l’ambassadeur de France et conformément aux instructions reçues  de la Direction Générale, a pu présenter et préciser ces différentes mesures et convenir avec ses interlocuteurs des suites à leur donner dans les semaines à venir.

Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, région sismiquement la plus active de la planète, l’Équateur est un pays particulièrement exposé aux catastrophes naturelles et notamment aux tremblements de terre. Au cours des dernières années, le Gouvernement équatorien a mis en place, avec l’appui d’organisations internationales spécialisées, des mécanismes de réponse rapides à de tels phénomènes.

Pour mémoire, l’AFD a été autorisée par décision du co-secrétariat du Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement (CICID) de juillet 2014 à intervenir en Équateur avec un mandat de « croissance verte et solidaire », pour le financement de projets, programmes ou politiques publiques ayant un impact positif sur les trois dimensions du développement durable (croissance économique, protection de l’environnement et inclusion sociale).



Présentation du rapport annuel Outre-mer 2013 de l'AFD : 20,8 Mds F CFP pour la Polynésie

03/06/2014

En 2013, dans un contexte local difficile, l’AFD a continué à apporter un soutien  à l’économie polynésienne, que ce soit auprès du secteur public ou du secteur privé, avec 20,8 Mds FCFP de nouveaux financements, soit près de 174 millions d'euros, y compris Sogefom la Société de Gestion de Fonds de Garantie d'Outre-Mer.

Le directeur de l'AFD est revenu sur ces résultats lors de la présentation annuelle à la presse du bilan de l'activité de l'agence sur l'année écoulée.

Le secteur privé a été le principal bénéficiaire des interventions de l’Agence avec le déblocage de 17,6 mds FCFP,  en faveur du secteur bancaire pour assurer le financement à long terme des entreprises et soutenir ainsi la croissance économique. Le dispositif SOGEFOM de garantie des crédits bancaires aux petites entreprises a renforcé son rôle de facilitateur de l'octroi de crédit avec près de 1,3 Mds de garanties octroyées (augmentation de 42%). Les montants de financement moins élevés auprès des collectivités locales  ne reflètent néanmoins pas l'activité soutenue auprès du secteur public local, puisque pas moins de 7 financements ont été accordés en 2013 aux communes polynésiennes (contre 6 en 2012).

L'AFD a également consacré une partie de ses activités à la production intellectuelle, c'est à dire la réalisation d'études qui seront finalisées et présentées au cours du second semestre 2014.



Signature d’une convention de financement entre l'AFD et PlaNet Finance pour promouvoir l’inclusion financière des ménages ruraux en Birmanie

26/03/2013

M. Dov Zerah, directeur général de l’AFD, et M. Jacques Attali, président de PlaNet Finance, ont signé le 26 mars la convention de financement d’un projet de développement d’entreprises rurales et de création de coopératives d’épargne et de crédit dans l’Etat de Kayin en Birmanie.

La finalité de ce projet d’un montant total de 670 000 euros, dont 500 000 euros financés par l’Union Européenne et 170.000 euros financés par l’AFD, est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à la promotion de l’inclusion financière des ménages ruraux à faible revenu. Il concerne les communautés de l’État de Kayin, zone particulièrement affectée par les conflits depuis près de 65 ans.

Le projet sera mis en œuvre par PlaNet Finance en partenariat avec une ONG locale : la Community Development Association (CDA) et l’appui de l’autorité administrative locale en charge des coopératives : le Kayin State Cooperative Department.

Il portera sur le renforcement des capacités techniques et institutionnelles de la CDA afin de lui permettre de gérer des projets pluriannuels, de structurer des organismes d’entraide communautaire en coopératives d’épargne et de crédit, de soutenir le développement de l’entreprenariat au sein des communautés villageoises.

Pour mémoire, en avril 2012, l’AFD a été autorisée à intervenir en Birmanie, sous forme de subventions, dans les secteurs de l’agriculture et du développement rural, de la santé, de l’eau et de l’assainissement. Cette nouvelle opération porte à 2,6 millions d’euros le montant des engagements de l’AFD en Birmanie depuis le démarrage de ses interventions. Elle permet également d’étoffer le partenariat entre l’AFD et le groupe PlaNet Finance qui a bénéficié depuis 2006 de près de 10,5 millions d’euros de subventions pour le financement de ses activités en Afrique, en Outre-mer français, en Asie du sud-est et aujourd’hui en Birmanie.

 

A propos de PlaNet Finance

PlaNet Finance a pour mission d’aider les populations pauvres à développer une activité génératrice de revenus de manière autonome afin d’améliorer durablement leurs conditions de vie. Forte d’un réseau mondial de 122 experts, actif dans près de 50 pays, PlaNet Finance propose des services de conseil et assistance technique aux acteurs de la microfinance afin d’améliorer leurs performances financières et sociales, ainsi que des programmes à fort impact social pour répondre aux besoins des microentrepreneurs.

PlaNet Finance contribue également à l’amélioration des connaissances en microfinance et à la diffusion des bonnes pratiques. Elle fait partie du Groupe PlaNet Finance.  www.planetfinance.org
 



L’AFD et la Commission nationale de l’eau du Mexique signent un accord autour de la gestion des ressources en eau

21/03/2012

L'AFD et le ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles mexicain, à travers la Commission nationale de l’eau (CONAGUA), ont signé jeudi 15 mars 2012, lors du Forum mondial de l’eau à Marseille, une lettre d'intention en vue de travailler conjointement sur la gestion intégrée des ressources en eau au Mexique.

L’accord a été signé sur le Pavillon mexicain du Forum mondial de l’eau à Marseille, entre M. Jose Luis Luegue Tamargo, directeur général de la CONAGUA, et M. Jean-Yves Grosclaude, directeur exécutif des opérations de l’AFD. Il s’inscrit dans le prolongement du Mémorandum de coopération sur l'environnement, les ressources naturelles et le changement climatique signé à Mexico le 15 février 2010 entre le ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles mexicain et l’AFD.


© Vivaluz


Cet accord illustre la volonté conjointe des deux institutions de travailler ensemble pour répondre aux défis que représente la gestion durable des ressources en eau face au phénomène du changement climatique. Elles souhaitent amplifier et structurer leurs relations, en partageant notamment leurs expériences réussies en matière de gouvernance, de gestion et de formation. Par ailleurs, l’AFD instruit actuellement, en partenariat avec la CONAGUA, un programme spécifique d’appui à la politique sectorielle de l'eau du gouvernement mexicain.

Plus généralement, cet accord s’inscrit dans le cadre d’une coopération de longue date entre la France et le Mexique sur la gestion des ressources en eau. Il permet en outre d’afficher une nouvelle fois la convergence de vues et l’engagement commun de ces deux pays leaders dans le domaine de la lutte contre le changement climatique.



Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus